Il ne faut pas confondre écolabels et labels environnementaux. Les labels environnementaux, ou labels écologiques sont des labels de qualité décernés à un produit ou un acteur dont l’impact sur l’environnement est réduit par rapport à des produits ou acteurs similaires. Il est généralement volontaire et payant. Ces labels environnementaux sont extrêmement nombreux, mais plus ou moins crédibles et transparents, avec une grande variété de cahiers des charges. Les écolabels désignent quant à eux les certifications accordées par l’Europe ; il en existe deux qui peuvent être délivrés en France : la marque NF Environnement pour le marché français et l’Ecolabel européen pour le marché de l’Union européen. Mais ces labels européens ne sont pas nécessairement plus exigeants que certains labels environnementaux, comme notamment Ecocert ; néanmoins, il présente une qualité indéniable : le soutien des pouvoirs publics.

 

Les caractères communs à tous les écolabels

 

L’ensemble des écolabels doivent présenter six caractéristiques :

  • une définition d’exigences précises, fixées par le cahier des charges
  • la prise en compte de l’ensemble du cycle de vie des produits
  • la concertation, toutes les parties prenantes devant être impliquées dans le processus d’élaboration des critères d’attribution de cette distinction environnementale
  • le libre-accès, toute entreprise remplissant les critères ainsi définis doivent être autorisée à s’en prévaloir
  • la révision régulière des exigences, pour garantir son caractère discriminant
  • la certification par une partie tierce indépendante, ce qui passe notamment par des audits réalisés sur le site des entreprises y ayant recours et par des contrôles périodiques sur les produits ainsi labellisés.

 

Les garanties ainsi apportées par ces distinctions sont notamment la qualité d’usage des produits ou services ainsi que la réduction des impacts environnementaux des produits ou services.

 

L’écolabel européen

 

Cette distinction européenne (http://www.ecolabels.fr/fr/l-ecolabel-europeen-qu-est-ce-que-c-est) a été mis en place par les institutions européennes afin de garantir une certaine biodégradabilité des produits ainsi distingués et une utilisation uniquement partielle de produits chimiques. Il a l’avantage d’être reconnu par des institutions consacrées, les instances européennes donc des pouvoirs publics. C’est d’ailleurs l’unique label écologique officiel européen utilisable dans tous les pays membres de l’Union Européenne. Il repose sur le principe d’une approche globale, prenant en compte tout le cycle de vie du produit ainsi que sa qualité et son usage (un produit labellisé doit être au moins aussi efficace d’un produit classique). Son logo porte une fleur surmontant le nom du label.

 

La norme française NF environnement

 

Équivalente à celle européenne, la marque NF environnement (http://www.ecolabels.fr/fr/la-marque-nf-environnement-qu-est-ce-que-c-est) se distingue uniquement par son caractère normatif spécifiquement français ; elle a été créée en 1991, et est délivrée par AFNOR Certification, organisme certificateur indépendant. Elle permet de certifier que les produits ainsi distingués ont un impact négatif moindre sur l’environnement couplé à une qualité d’usage suffisante par rapport à des produits ou services similaires présents sur le marché. C’est une marque volontaire de certification.

Partages 0