Le cadre réglementaire français s’est enrichi depuis 2015 d’un texte relatif à la justification par les grandes entreprises d’un audit énergétique qui peut être réalisé par EDF datant de moins de 4 ans, sur au moins 80% des factures d’énergie. Cette obligation légale revêt le sens d’un bilan énergétique, encore appelé diagnostic de performance énergétique (DPE).

audit énergétique, diagnostic de performance énergétique, transition &am

Audit énergétique par EDF qu’est-ce que c’est ?

On ne peut parler de transition énergétique sans avoir des informations fiables sur l’état actuel des consommations en énergie. Ces informations sont fournies par un audit énergétique qui peut être réalisé par EDF qui a pour finalité de mesurer le niveau de consommation moyen en énergie d’une entité, ainsi que son niveau d’émission de gaz à effet de serre.

A quoi sert de faire réaliser un audit énergétique par EDF ?

L’audit énergétique permet de ressortir en un résultat exprimé en unité kWh/m²/an, la quantité de consommation en énergie, ainsi que la quantité de gaz à effet de serre, en fonction de la superficie occupée sur l’année. Cette superficie occupée peut être un immeuble, un bâtiment, ou simplement une individuelle qu’elle soit individuelle ou en co-propriété. Cette consommation en énergie intègre notamment les systèmes de ventilation, de rafraichissement, de chauffage et dispositif de production d’eau chaude pour sanitaire. Cet examen doit être effectué par un professionnel certifié en la matière. Les résultats obtenus ont une validité de 10 ans.

Bien que les fournisseurs d’énergie soient tel que EDF les plus en vue dans ce domaine, d’autres entités peuvent aussi effectuer des audits énergétiques. Mais ces autres structures doivent obtenir une certification reconnue par le Comité Français de Certification (COFRAC) et souscrire à une assurance responsabilité civile. Ces autres structures sont appelées diagnostiqueur immobilier.

Pour un audit énergétique, L’auditeur fait un examen de l’ensemble du bâtiment, son contexte et son orientation. Cela inclut une analyse des isolants, les ouvertures, les vitrages, les dispositifs de chauffage, de ventilation et de rafraîchissement, ainsi que le système d’eau chaude sanitaire. Toutes les informations recueillies sont insérées dans un logiciel pour traitement. Le logiciel va permettre de déterminer la quantité d’énergie consommée dans le bâtiment et le niveau de rejet de gaz à effet de serre. Les résultats obtenus permettent d’établir la classe énergétique du bâtiment.

audit énergétique, diagnostic de performance énergétique, transition &am

Les points d’audit énergétique à prendre en compte

Les points d’audit énergétique sont nombreux et suivent une nomenclature plus ou moins ordonnée. De prime à bord, le rendu fait une description précise et exhaustive des spécificités de la construction. Les paramètres de cette dernière pris en compte sont entre autres le système d’isolation, le système de chauffage, le système de rafraichissement, le système de chauffage, les systèmes de production d’eau chaude d’utilisation sanitaire.

Tous les appareils, machines et véhicules sont équipés d’une étiquette énergie. Il s’agit d’un procédé permettant de classifier les différents types d’appareils, machine ou véhicule. L’étiquette énergie identifie sept classes de biens en fonction d’un système de couleur. Ainsi, si un appareil est classé A cela signifie que cet appareil utilise très peu d’énergie dans son fonctionnement et donc la couleur de classification est le vert. Le cas inverse extrême verrait un appareil classé G signifiant une très forte consommation en énergie, être coté d’une couleur plutôt rouge. Globalement, l’étiquette énergie permet de répertorier les équipements des moins énergivores à ceux les plus énergivores à travers une variation de la couleur qui passerait d’une couleur verte qui se dégrade pour arriver à une couleur rouge.

Il est important de ne pas faire une confusion entre l’étiquette énergie et l’étiquette énergétique. La distinction est importante car l’étiquette énergétique va plutôt procéder à la classification les biens immobiliers. Ainsi, le procédé va évaluer les bâtiments ou constructions selon leur niveau de pollution en gaz à effet de serre. De manière similaire, un bâtiment gradé A sera moins pollueur en gaz à effet de serre, qu’un autre gradé G qui lui sera considéré comme très pollueur.

Le processus débouche à un ensemble de conseils et de recommandation en travaux afin de permettre une réduction significative de la consommation en énergie. Le but est de réduire l’impact d’une grande consommation en énergie et de pollution en gaz à effet de serre sur l’environnement.

L’audit énergétique par EDF est-ce obligatoire ?

Le refus de se soustraire à l’audit énergétique par un assujetti sanctionné par une amende. EDF met donc en place une offre permettant d’accompagner les usagers selon leurs besoins.

Toutes ventes ou location immobilière doivent obligatoirement être précédées de la remise du document d’audit énergétique au futur propriétaire ou locataire, sous peine d’une amende. C’est ce qu’on nomme communément le DPE. L’annonce de mise en vente ou de location quelques soit le support de communication, doit renseigner sur la classe énergétique du bien immobilier.

Dans le cas de copropriété, les biens immobiliers avec un dispositif de rafraichissement, de chauffage ou de production d’eau chaude, destiné à plusieurs utilisateurs, doit faire l’objet d’un audit énergétique. Pour les copropriétés de moins de cinquante lots, un diagnostic de performance énergétique est suffisant (DPE). L’ADEME permet d’avoir le coût effectif d’un audit énergétique pour copropriété.

L’audit énergétique est aussi obligatoire pour les résidences secondaires occupées plus de 4 mois sur l’année. La réglementation thermique RT2012 stipule qu’il est obligatoire d’avoir une classification bâtiment basse consommation (BBC) pour toutes constructions de bâtiment neuf ou d’une extension.

La classification ne peut être conférée qu’après un audit énergétique. Tous commerces ou établissement recevant du public avec une superficie de plus de 1 000m², doivent obligatoirement subir un audit énergétique et en publier les résultats. Enfin, un usager voulant obtenir un crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) ou un éco-prêt à taux zéro doit présenter un audit énergétique. Il est question de démontrer de l’impact des travaux réalisés ou à réaliser en objet de crédit sur le niveau de consommation en énergie et le niveau de pollution en gaz à effet de serre.

Les offres d’EDF en matière d’audit énergétique

EDF accompagne tout usager dans leurs projets d’amélioration de performance énergétique. Il s’agit pour EDF de fournir des services appropriés en continu permettant aux assujettis non seulement en vue de respecter la réglementation mais aussi satisfaire à l’étape primordiale pour l’implémentation d’un système de management de l’énergie telle que la norme ISO 50001 le prévoit.

EDF met à la disposition des demandeurs un suivi permanent sur la base de leur niveau de consommation en énergies et fluides. Ce suivi personnalisé permet d’appréhender les opportunités d’économie d’énergie de manière chiffrée. Compte tenu des changements à adopter, cet accompagnement permet à l’usager d’établir un délai de retour en fonction des objectifs visés et les différentes contraintes. Il s’agit d’une approche sous la forme d’un projet qui assure à l’usager une transition énergétique adaptée à ses réels besoins par la mise en oeuvre de solutions appropriées. Ainsi, EDF propose différentes formules d’engagement en lien avec les spécificités de la situation du demandeur.

EDF met en place en faveur des demandeurs des outils d’analyse de consommation d’énergie électrique. Concrètement, le service « AnalyseConso Electricité d’EDF entreprises » en ligne permet aux promoteurs d’entreprise d’avoir à temps réel les paramètres détaillés de leur consommation en énergie électrique. Il s’agit d’un ensemble de graphique mis à jour toutes les dix minutes, permettant d’analyser les tendances de consommation afin de permettre d’anticiper sur les futures consommations. Ce service permet aussi d’avoir accès à l’empreinte carbone tout en suivant les consommations. Le service en ligne est complété par un service d’assistance téléphonique pour répondre de manière efficace aux problèmes des usagers.

Le service conseil MDE tertiaire fourni par EDF permet à l’usager de bénéficier d’un accompagnement sur mesure adapté au projet d’optimisation énergétique. Ce service permet aussi de au demandeur de profiter de conseils pour faire des économies substantielles d’énergie. C’est dans cette optique qu’EDF met en place en faveur des demandeurs une gestion méthodique et globale de consommation énergétique. EDF met aussi à disposition son expertise afin de facilité l’obtention de la métrication ISO 50001 pour les entreprises tout en proposant un plan énergétique pour mesurer les progrès en la matière.

A travers ce site, plus d’info sur l’audit énergétique EDF.